Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Lazaret de La Possession : un lieu de visite et (...)

Lazaret de La Possession : un lieu de visite et d’histoire


Le Lazaret de la Grande Chaloupe sera totalement ouvert au public à partir du 17 décembre 2011. La fin du chantier de rénovation coïncide avec l’anniversaire des 150 ans d’existence de ce lieu central dans l’histoire du peuplement de la Réunion. Infirmerie, dortoirs et espaces extérieurs accueillent désormais des expositions permanentes et des animations pour le grand public sous l’égide du Conseil Général, propriétaire des lieux.


JPEG - 80.2 ko
Lazaret de La Possession : un lieu de visite et d’histoire

Vieux de 150 ans caché dans un écrin naturel exceptionnel, le Lazaret se mourait. Ce lieu de quarantaine, même en ruine, constitue pourtant l’un des sites les plus chargés d’histoire de l’île de La Réunion et très certainement celui qui témoigne le mieux de l’aventure de son peuplement. C’est à la fin des années 1980 que l’on a pris conscience de la place importante de ces vestiges dans l’histoire du peuplement de La Réunion et que les Lazarets ont commencé à susciter l’intérêt du monde de la recherche et du monde associatif intervenant dans les champs divers de l’identité, de l’histoire, de l’archéologie ou des traditions populaires. 

Cet intérêt a abouti en 1998 à l’inscription de la totalité des bâtiments des lazarets (lazaret n°1, sis sur le territoire de la commune de La Possession et lazaret n°2 sur celui de Saint-Denis), à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, bénéficiant ainsi d’une protection au titre de la loi de 1913. Les travaux de restauration de ce lieu de mémoire ont démarré en 2004.
Une 1ère tranche, livrée en 2008 sous l’égide de l’Année Européenne du
Dialogue Interculturel avait concerné les bâtiments de l’infirmerie, ses murs
d’enceinte ainsi que ceux de l’ancien cimetière.

L’infirmerie accueille depuis cette date une exposition permanente intitulée
« Le Lazaret de la Grande Chaloupe : quarantaine et engagisme »
qui a été aussi
présentée à Pondichéry en 2010 dans le cadre de la manifestation Bonjour
India visant à promouvoir la culture française en Inde.

En 2011, est livrée la 2ème tranche de travaux grâce à laquelle le Lazaret
n°1 sera totalement ouvert au public, dans les meilleures conditions de
fonctionnalité et de sécurité.

JPEG - 24 ko
Lazaret de La Possession : un lieu de visite et d’histoire

Organisés sous forme chantier d’insertion, ces travaux ont permis la restauration
de l’ensemble des bâtiments :
- le dortoir :
création d’un espace d’observation en hauteur de 25 m² environ,
création d’un espace d’accueil et de médiation,
aménagement dans 2 salles d’un espace d’exposition à ciel ouvert.
- la longère : aménagement, espace de bureau et salle des médiateurs.
aménagement de 5 salles en salles d’exposition,
aménagement de bureaux.
- les espaces extérieurs : mise en valeur par un éclairage architectural des
principaux éléments patrimoniaux.
mise en place d’un éclairage spécifique pour le dortoir,
installation de sanitaires.

La deuxième exposition permanente : « Métissage végétal : plantes et
usages au temps de l’engagisme »

Présentée sous une forme virtuelle pour le 150ème, cette exposition fera l’objet
d’une exposition pérenne à partir du mois de février 2012.
Réalisée par le Conservatoire Botanique National de Mascarin, elle a pour
thème l’usage des plantes par les hommes au temps de l’engagisme : origine
géographique des plantes, diversité des plantes introduites (sagou, tamarin,
bettel marron, cotomili, curcuma…), usages de ces plantes dans le quotidien
des différentes communautés (dans la cuisine, la médecine, dans les rites
cultuels et culturels...) et appropriation du patrimoine végétal de l’île par ces
communautés.
Cette exposition permet aussi d’intégrer la dimension « patrimoine naturel » de
la Grande Chaloupe qui est classé « Espace naturel sensible » et abrite le dernier
pan de forêt semi-sèche de l’île.

Une création Voix et Son diffusée dans les anciennes ruines du dortoir

Il s’agit d’une création audio de Jean Paul Jansen et Hoa Le Minh conçue
pour être diffusée dans une zone précise du dortoir afin d’immerger le visiteur
dans un environnement sonore et de le projeter dans le passé du Lazaret à
partir d’une relecture du texte d’Auguste Vinson « La reine Lilie ou la rose du
Bengale, étude de moeurs indiennes » d’Auguste Vinson (1820-1903),
La voix-off qui livre des extraits de la nouvelle et la création sonore qui lui donne
toute son amplitude composent divers tableaux restituant les conditions
de vie et l’activité des engagés dans le Lazaret : description des bâtiments,
les conditions climatiques, les relations sociales (voix, rires, cris...), les tâches
quotidiennes (ablutions, lessivage, cuisine, nettoyage des lieux...).
Séparée par un couloir, l’autre partie du dortoir, non sonorisée, inscrit le Lazaret
dans la réalité de sa restauration et des choix opérés quant au traitement de
l’espace. En dépit de la proximité de la route du littoral et du niveau sonore
élevé du trafic routier, signes d’une modernité de plus en plus présente, le
Lazaret demeure.
La création sonore sera diffusée en boucle toutes les demi-heures.
Conception et réalisation : Hoa Le Minh & Jean Paul Jansen.


L’oeuvre d’Auguste VINSON

En 1888, Auguste Vinson, médecin régulièrement affecté au service du Lazaret
publie dans Salazie ou le Piton d’Anchaine, une nouvelle intitulée La Reine Lilie
ou la Rose du Bengale.
L’histoire prend pour cadre une cité inconnue découverte par un naufragé qui
s’y réfugie et qui décrit de façon quelque peu idyllique les us et coutumes de
ses habitants originaires de l’Inde. La vérité lui est révélée à la fin de son séjour :
ce lieu n’est autre que le Lazaret de La Grande Chaloupe où se déroulent des
scènes de vie d’engagés indiens isolés le temps d’une quarantaine...

Lire aussi : le chantier archéologique du Lazaret n°2 (Saint-Denis)

La célébration du cent cinquantenaire

JPEG - 84.2 ko
Lazaret de La Possession : un lieu de visite et d’histoire

Elle se déroule sur deux jours les 17 et 18 décembre 2011.

Samedi 17 décembre (18h-22h)

- 18H30 : Accueil en musique
- 18H45 : Découpe du ruban et dévoilement de la plaque de commémoration
- 19H00 : Discours des officiels
- 19H30 : Remise d’un exemplaire du film ethnographique aux « témoins » de
l’histoire du Lazaret (personnes interviewées dans le film)
- 20H00 : Eclairage du dortoir et visite des nouveaux espaces ouverts au public :
- 20H30 : Animation musicale sur le podium
- 22H30 : Fin de la manifestation – il sera offert aux invités une plante utilisée par
les engagés à des fins culinaires, thérapeutiques ou autres.

Dimanche 18 décembre (10h-18h)

Toute la journée

- Accueil et visite guidée
- Diffusion des films documentaires
- Présentation des carnets de voyage issus du concours
- Ballade en Ti Train
- Visites des sentiers
- Signature d’ouvrages...
- Boutique patrimoniale

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10132 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik