Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Emelyne Auguste, Chargée de développement RH chez (...)

Emelyne Auguste, Chargée de développement RH chez Alstom Grid à Montpellier


Après un parcours d’études entier en alternance où elle a travaillé pour plusieurs grandes entreprises, Emelyne a été recrutée par le groupe Alstom à Montpellier. A 24 ans, elle occupe un poste de Chargée de développement RH & Opérations et Chargée de Satisfaction Client.


JPEG - 34.8 ko
Emelyne Auguste, Chargée de développement RH chez Alstom Grid à Montpellier

D’où êtes vous à la Réunion ?

J’ai vécu à Sainte Clotilde, née d’une mère fleuriste et d’un père chef d’entreprise. J’ai grandi dans le commerce et les relations clientèle, ce qui a fait grandir mon intérêt pour la vie professionnelle. J’ai commencé à travailler très tôt avec mes parents, pour justement acquérir les valeurs du travail et les responsabilités qui vont avec.

Dans quelles conditions avez-vous été amené à quitter l’île ?

Après une année de BTS Négociation Relation Client au Lycée du Verger de Sainte Marie où la théorie me plaisait de moins en moins, j’ai opté pour un grand départ en 2007 avec l’accompagnement de l’ANT. Je suis arrivée à Avignon et me suis ensuite installée à Montpellier. Je voulais avoir une vision internationale du travail et travailler dans une grande structure ayant des fonctions transverses conséquentes. Mon parcours a donc été relativement fluide.

Pouvez-vous le détailler svp ?

J’ai débuté mon cursus par un BTS Assistant de Direction en alternance chez AREVA T&D, puis j’ai suivi une Licence Management des Ressources Humaines en alternance à la SNCF pour terminer par un Master 1 & 2 Direction des Ressources Humaine, toujours en alternance chez Schneider Electrics puis Alstom. Je savais ce que je voulais et surtout ce que je ne voulais pas. J’avais mes objectifs en tête et j’ai travaillé pour les atteindre. J’ai surtout eu ma famille derrière moi pour m’aiguiller et faire les bons choix. Un parcours entier en alternance implique beaucoup de travail et une attitude irréprochable au travail.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Je travaille actuellement pour le Groupe Alstom, plus précisément pour le secteur Grid. Je m’occupe du développement RH, du Développement des Opérations (la gestion de projet d’une manière générale) et de la satisfaction Client pour l’unité de Montpellier. Je suis très contente du contenu de ce poste.

Quels sont vos projets ?

Je pense encore faire quelques années ici et éventuellement m’orienter vers l’international plus tard. L’avantage de travailler dans ce genre de structure, c’est que la mobilité interne est souvent priorisée. Les opportunités sont donc multiples et les destinations très nombreuses.

Que vous a apporté l’expérience de la mobilité ?

J’ai pu acquérir de l’assurance, du professionnalisme, de nombreux process, un réseau professionnel et surtout la connaissance des différentes cultures.

Qu’est-ce qui vous manque de la Réunion ?

Assurément je vous répondrai ma Famille. Chez moi la famille s’écrit avec un F majuscule, l’entraide et l’appui des parents, tantes et oncles, cousins cousines font partie du quotidien.
Ne pas les avoir près de moi engendre souvent des moments pas évidents mais on fait le maximum pour se voir une ou deux fois dans l’année. Mon frère m’a rejoint ici, lui aussi travaille et débute sa carrière à Montpellier.

JPEG - 6.7 ko
Emelyne Auguste, Chargée de développement RH chez Alstom Grid à Montpellier

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

Quand je rentre en vacances chaque année, je suis perplexe sur le prix de la vie et la baisse du pouvoir d’achat. Je suis sans voix devant le taux du chômage mais je reste confiante devant les infrastructures et projets à venir comme la route du Littoral ou encore l’aménagement des aéroports.Ces projets pourront relancer les emploi du BTP et les prestations de services.

Avez-vous des contacts avec des Réunionnais ?

Ici à Montpellier, les Réunionnais sont nombreux. On se reconnait en se voyant et surtout en s’entendant pour ceux qui disposent d’un accent bien présent !
J’ai aussi pris en stage des Réunionnais en cursus d’ingénieur, commerce et achats internationaux.
L’entraide est réelle et je suis disposée à aider les personnes comme on a pu m’aider.

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

Je n’ai rencontré aucun inconvénient du fait de venir de la Réunion. Bien au contraire, la destination étant appréciée, j’ai surtout pu percevoir des échos très positifs et fait bien entendu la promotion de notre île. Son image est très positive. J’ai fait entrer la culture réunionnaise dans mon cercle d’amis. Je crois que la combinaison "riz grain carri" est approuvée !

Vous même, quel est votre regard sur la région où vous vivez et ses habitants ?

Montpellier est une ville qui accueille des étudiants d’horizons différents. Ce melting pot permet de s’ouvrir à de nouvelles cultures et d’autres façons de voir les choses.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

Je suis partie de la Réunion il y a cinq ans, aujourd’hui je ne regrette en rien. Le conseil que je donne à ceux que je rencontre quand je viens en vacances est qu’il ne faut pas hésiter une minute à venir prendre de l’expérience et surtout s’armer de motivation, car rien n’arrive sans rien !

Voir le profil de Emelyne Auguste


- D’autres portraits et infos dans les Ressources Humaines
- D’autres infos réunionnaises à Montpellier
- Les membres du site qui habitent Montpellier

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10132 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik