Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Réunionnais en Chine pendant les Jeux Olympiques – (...)

Réunionnais en Chine pendant les Jeux Olympiques – Chronique N°1


Une quarantaine de membres du site reunionnaisdumonde.com habitent en Chine et particulièrement la région de Pékin. Une dizaine d’entre eux ont accepté de nous transmettre photos et impressions tout au long des JO. Nous vivrons à travers eux l’effervescence de ce rendez-vous que la Chine donne au reste du monde.


JPEG - 33 ko
Coralie Latchoumane
Coralie pose devant le Nid d’Oiseau, le stade géant où se dérouleront les épreuves d’athlétisme.


- Plus d’actualités réunionnaises en Chine
- Les membres du site qui habitent en Chine

JPEG - 66.5 ko
Coralie Latchoumane
Coralie lors de l’inauguration du Nid d’Oiseau.
JPEG - 65.2 ko
Culte Mao
Le culte de Mao est visible dans les rues chinoises.

Coralie : quelle est l’ambiance dans la ville de Pékin ?

"Il n’y a qu’un seul mot pour décrire l’ambiance de Pékin à l’approche des JO : effervescence. Tout le monde a les yeux rivés vers les panneaux qui affichent le décompte avant le Jour J. Les conversations quotidiennes ne tournent qu’autour des Jeux. Dans les journaux, sur le petit écran, sur la toile, dans les ascenseurs, dans les restaurants et même dans les toilettes, le slogan « One World One Dream » est omniprésent".

JPEG - 77.7 ko
Coralie Latchoumane

"Depuis l’annonce en 2001, Pékin se prépare à cet événement. Une course contre la montre s’est enclenchée. Désormais c’est la dernière ligne droite, et tout le monde a hâte de savoir si la Chine va tenir son pari. Une certaine impatience flotte dans l’air. A quoi ressemblera la capitale pendant ces 18 jours d’été ? La ville est-elle prête à accueillir ces millions de visiteurs ? Les travaux qui ont rythmé la vie des Pékinois pendant 7 longues années seront-ils terminés à temps ? Beijing se doit d’être la vitrine de la Chine moderne. Ces XIXèmes Olympiades représentent un véritable défi pour la nation toute entière : il s’agit de prouver que l’Empire du Milieu fait désormais partie de ce cercle fermé des grandes puissances".

Pékin a-t-elle changé pour ces JO ?

"Pour cela, des quartiers entiers traditionnels ont été rasés puis remplacés par des buildings toujours plus hauts ; on est censés passer de deux lignes de métro à treize ; des dizaines de millions de travailleurs migrants ont été engagés sur les chantiers. Dès lors, un nuage de poussière a envahi la ville. Le Parti a même lancé une véritable campagne de socialisation : l’homme de la rue a dû prendre des cours de « civilisation », à savoir comment faire la queue sans bousculer son voisin, éviter de cracher, jeter les ordures dans la poubelle… en vain. L’âme du Vieux Pékin existe toujours. La vraie question qui se pose désormais est celle de l’après-JO. Le pays souffre aujourd’hui d’une image négative ; les Jeux seront-ils un tremplin vers de meilleures relations entre la Chine et le reste du monde ?"

JPEG - 19.9 ko
Coralie Latchoumane

On remet souvent en cause la liberté de la presse en Chine. Quelles sont vos sources d’information ? Avez-vous l’impression d’être bien informé ?

"La question de la liberté de la presse est un des premiers problèmes auquel tout étranger est confronté dès son entrée sur le territoire chinois. L’ordinateur fait désormais partie du décor, les cybercafés poussent comme des champignons, les habitants lisent les journaux matin et soir, une centaine de chaînes de télévision sont accessibles, la blogosphère chinoise s’étend à une vitesse exponentielle. Mais quel en est le contenu ?"

Quel rôle joue le parti au pouvoir ?

"Le Parti a la main mise sur tous les moyens de communication. Il existe par exemple une véritable police de l’internet. De nombreux sites étaient pendant longtemps impossible d’accès tels que Wikipédia, des blogs internationaux ou encore ceux qui traitent de sujets sensibles tels que le Tibet, Taiwan. D’autres sont censurés temporairement suivant l’actualité (Le Monde, Youtube…). Le petit écran est davantage là pour désinformer plus que pour informer. Les chaînes internationales telles que BBC ou CNN voient régulièrement leurs programmes entrecoupés de messages publicitaires, ou tout simplement d’écrans monochromes noirs ! La propagande sévit partout. Il n’en reste pas moins que la dictature de l’information est de moins en moins stricte. Le gouvernement de Pékin veut jouer la transparence à l’approche d’un événement aussi médiatique que les Jeux Olympiques".

Lire l’interview complète de Coralie


JPEG - 53.4 ko
Christophe Hamon

La fameuse CCTV tower, l’une des tours les plus chères au monde, construite très rapidement avec trois grues sur le toit pour être terminée avant les JO". Photo de Christophe Hamon.

Christophe : quelle est l’ambiance dans la ville de Pékin ?

"On sent que le pays se prépare à fêter ce grand évènement, il y a des pancartes, des affiches, des magasins spécialement conçus pour les JO, qui vendent des mascottes et autres accessoires. Le gouvernement a fait en sorte que la population ne crache plus, fasse la queue, et. en sensibilisant les gens par de la pub, des prospectus. Et ce qui est incroyable c’est que ça marche ! Les taxis et restaurants quant à eux essayent d’apprendre l’anglais, avec des cassettes et autres moyens, mais ce n’est pas encore gagné !"

Pékin a-t-elle changé pour ces JO ?

"Complètement ! Depuis deux ans j’ai vu un nombre incalculable d’immeubles pousser, de rues changer d’apparence, de nouvelles lignes de métro, un nouvel aéroport gigantesque... Il est clair que les JO ont changé la ville de Pékin. Ils sont vraiment incroyables à travailler jour et nuit sans relâche".

Lire l’interview complète de Christophe


JPEG - 25.3 ko
Wilson
Wilson en compagnie de Gaël Monfils au départ de Paris le 5 août.

Employé dans un McDonald’s de Lyon, Wilson a été sélectionné parmi 5 000 salariés pour représenter la France sur le village olympique de Pékin.

JPEG - 24.6 ko
Wilson
Wilson et Bernard Laporte : "De nombreux sportifs et officiels se trouvaient dans le même avion que nous".

"Nous sommes arrivés a Pékin après neuf heures de vol depuis Paris. Nous sommes neuf à représenter McDonald’s France. A notre arrivée nous avons été accueillis de façon royale. Un bus spécial et des guides nous attendaient et nous ont donné beaucoup d informations. McDo a réservé un espace pour 500 personnes dans un grand hôtel. Du coup, nous sommes des centaines d’employés de pays différents à cohabiter. Nous allons travailler sur le village olympique. J’ai une chance considérable en tant que Réunionnais de découvrir tout cela et de pouvoir aller à la rencontre des autres cultures".

Lire l’interview complète de Wilson


JPEG - 53.2 ko
Carole

Le stade olympique à la tombée de la nuit. Photo de Carole

"C’est l’heure la plus impressionnante car les lumières s’allument et la piscine devient bleu fluorescent ! Beaucoup de Chinois se retrouvent le soir à la porte sud du quartier olympique pour prendre des photos, ce malgré les grillages qui empêchent l’accès. Les nouvelles lignes de métro qui donnent accès au parc olympique sont finies, mais il faudra montrer que l’on a effectivement un billet pour les jeux pour pouvoir le prendre".

- Voir le profil de Coralie Latchoumane

- Lire les reportages de Coralie (JO de Pékin et Grippe au Mexique)

- Lire sa 2e interview pour le site reunionnaisdumonde (avril 2010)

- Lire sa 1ère interview pour le site reunionnaisdumonde (juin 2007)

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9635 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik