Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Kanyar : une revue de nouvelles et récits de la (...)

Kanyar : une revue de nouvelles et récits de la Réunion


Déjà disponible dans des librairies de métropole (le 20 mai 2013 à La Réunion), Kanyar est une nouvelle revue semestrielle indépendante qui compte promouvoir la création et la lecture de nouvelles, scénarios, récits, pièces de théâtre et autres poèmes d’auteur(e)s de l’île de La Réunion et du monde qui l’entoure.


JPEG - 96.7 ko
Kanyar : une revue de nouvelles et récits de la Réunion

Une belle revue de deux cent huit pages... Pour lancer cette aventure, des auteurs ont confié à la revue Kanyar des nouvelles, des récits ou encore des scénarios, tous inédits et surprenants, rassemblés dans un ouvrage de 208 pages et d’un beau format de 18 x 24 cm. Des rues du quartier du Chaudron à l’île de La Réunion à celles de Tuléar à Madagascar, des trottoirs de Salvador au Brésil à ceux de Dakar au Sénégal, d’une route nationale à l’autre, d’une plage de l’océan Indien à la Côte d’Azur, d’un sous-bois des bords de la mer Noire à la jungle entourant le fleuve Congo, Kanyar a l’ambition folle et modeste d’embrasser les singularités du monde, d’où qu’elles viennent et quelle que soit la langue dans laquelle elles souhaitent nous, vous, parler.

Vous découvrirez, au sommaire de ce premier numéro de Kanyar, par ordre d’apparition : Tulé ! Tulé ! d’Emmanuel Genvrin - Double salto arrière de Pierre-Louis Rivière - Une île, immonde et Un galet dans le pare-brise d’André Pangrani - Plaid de Marie Martinez - Nationale 4 d’Emmanuel Gédouin - Dakar blues de David-Pierre Fila - La méthodologie du jeu d’acteur et Ulimina de Bertrand Mandico - Les garçons d’Edward Roux - Longing (Désir) en version bilingue (anglais-français) d’Elina Löwensohn - Le pouvoir de Cordélia de Xavier Marotte - Chambre verte de Cécile Antoir - Le Prophète et la Miss de l’Équateur d’Olivier Appollodorus (dit Appollo).

Vous pouvez dès à présent, grâce à notre « supérette » en ligne, vous assurer de disposer chez vous de votre exemplaire à parution ou souscrire directement aux deux premiers et contribuer ainsi à renforcer l’indépendance de la revue Kanyar qui ne compte ni sur les sponsors, ni sur la publicité.

Kanyar a l’espoir de partager avec vous le goût de lire et d’écrire de la littérature, convulsive ou sage, sur un support toujours aussi révolutionnaire : le papier .

André Pangrani,
Directeur de publication
-
[email protected]

Le site : www.revuekanyar.com

JPEG - 185.4 ko
Kanyar : une revue de nouvelles et récits de la Réunion

KAGNAR [KANYAR] : N. et Adj. 1. Fainéant. Mi boir lo rhum […], moin les cagnard qui cloche devant bazard. [BELAIR] = Je bois du rhum […], je suis un voyou(sic) qui fait le clochard devant un marché. 2 Voyou. Ti koné byen la di kanar mwin lé pa kanyar. [ANDOCHE] = tu sais bien a dit le canard que je ne suis pas un voyou. 3. (A propos d’une femme) facile ; légère.
Dictionnaire kréol rénioné/français (précis grammatical, 150000 mots, A. Armand, Océan éditions,1987)

Les auteurs de Kanyar

l’association Racines Noires : Parmi ses nombreux films de fiction ou documentaires, on peut citer Tala Tala (primé en 1991 au Fespaco), Le Paradis volé, Dakar Blues (adaptation du texte inédit publié dans Kanyar n°1), L’eau, la terre, la forêt (Prix du public 2003 au festival de Cozes), Zao et Samuel Fosso.

Emmanuel Gédouin :
Emmanuel Gédouin est directeur commercial pour une grande marque de matériel de golf. Il publie dans Kanyar n°1 Nationale 4, sa toute première nouvelle, et travaille à un troisième projet de roman.

Emmanuel Genvrin :
Emmanuel Genvrin, « faiseur de culture en régions » (Le Monde, 20 mars 2012) est le directeur et metteur en scène du Théâtre Vollard à l’île de La Réunion. Acteur, poète et musicien rock, il est auteur de pièces de théâtre : Marie Dessembre, Nina Ségamour, Run Rock, Étuves (label du Bicentenaire de la Révolution française, 1989, éditions Théâtre Vollard), Lepervenche (Prix Volcan d’or en 1990, éditions Théâtre Vollard), Votez Ubu Colonial (Grand Océan) ou encore Baudelaire au Paradis et Séga Tremblad (Prix du meilleur spectacle outremer en 2000, L’Harmattan) ; Étuves et Baudelaire au Paradis sont traduits en anglais. Il est boursier du Centre national des lettres en 1991 et 1997, de l’association Beaumarchais en 2010 et l’auteur de nombreux ségas et chansons des groupes Tropicadéro et Vollard Combo. Plus récemment il a écrit des livrets d’opéra avec le compositeur et chef d’orchestre Jean-Luc Trulès : Maraina (2005) et Chin (2010). Un troisième, Fridom, est en préparation. Kanyar n°1 publie Tulé ! Tulé !, sa première nouvelle.

Elina Löwensohn :
Actrice américaine d’origine roumaine, Elina Löwensohn débute dans les années quatre-vingt-dix, sur la scène indépendante de New York dans, entres autres : Simple Men, Amateur et Fay Grim (Hal Hartley), Basquiat (Julian Schnabel) ; au théâtre elle collabore avec Richard Foreman et Travis Preston. Elle joue aussi dans La liste de Schindler (Steven Spielberg) ou la série Seinfeld. En France on la voit dans La Vénus Noire (Abdellatif Kechiche), De la guerre (Bertrand Bonello), La guerre est déclarée (Valérie Donzelli), Un long dimanche de fiançailles (Jean-Pierre Jeunet), Romaine par moins 30 (Agnès Obadia). Elle co-réalise et écrit L’âme du temps et travaille avec des plasticiens-vidéastes tels que Marceline Delbecq et Bertrand Mandico.

Bertrand Mandico :
Bertrand Mandico est auteur-cinéaste. Ses films ont été primés dans de nombreux festivals : Cannes, Venise, Rotterdam, Clermont-Ferrand… On peut citer : Le cavalier bleu, Il dit qu’il est mort, Mie, Essai 135, Lif og Daudi Henry Darger, Boro in the Box, Living Still Life… Ses recherches formelles le portent vers d’autres suports : dessins, textes, musiques, photos, certains publiés (Fleur de salive, Cornélius) ou exposés. Il travaille avec Elina Löwensohn sur une série de vingt films, réalisés sur vingt ans. Il écrit et prépare plusieurs longs métrages dont L’homme qui cache la forêt (scénario primé au Torino film Lab et sélectionné par la Cinéfondation de Cannes). Il termine actuellement Prehistoric Cabaret.

Xavier Marotte :
Xavier Marotte est poète et romancier, fondateur à Paris, avec François
Davo, de la mythique revue littéraire Azertyuiop. Sa nouvelle Le pouvoir de Cordélia est publiée dans Kanyar n°1.

Marie Martinez :
Journaliste indépendante, biographe, Marie Martinez fut chroniqueuse littéraire pour Le Margouillat. Grande lectrice, elle continue à partager ses lectures sur son blog L’avis textuel de Marie M. Elle publie Plaid, sa toute première nouvelle, dans Kanyar n°1.

André Pangrani :
André Pangrani est rédacteur, scénariste de bandes dessinées – sous le pseudonyme d’Anpa – et a été éditeur de bandes dessinées réunionnaises (Centre du Monde), co-fondateur de la revue Le Cri du Margouillat, créateur du Marg, rédacteur en chef du mensuel satirique réunionnais Le Margouillat et président du Théâtre Vollard de 1995 à 2002. Il publie dans Kanyar n°1 : Une île, immonde et Un galet dans le pare-brise.

Pierre-Louis Rivière :
Pierre-Louis Rivière est musicien, comédien, écrivain, auteur et metteur en scène réunionnais. Il est l’auteur des pièces de théâtre Garson, Carousel (Éditions du Théâtre-Vollard), Émeutes (Grand-Océan) et du roman Note des derniers jours (Orphie, Prix du Livre Insulaire 2002). Prochains ouvrages à paraître en 2013 : Le Vaste Monde (Orphie) et Clermance Kilo, voyante extralucide (illustrations Grégoire Loyau, Poisson Rouge.Oi). Kanyar n°1 publie sa nouvelle Double salto arrière.

Edward Roux :
Edward Roux est écrivain et philosophe, il a collaboré aux revues indépendantes Exot/Ek Zot et Vois à l’île de La Réunion. Il a notamment publié La prodigieuse existence du narrateur et Le taureau figé (éditions Fleurs du mal), La vie d’un philosophe (Vois), le roman-photo Retour à la case départ (Exot/Ek Zot), les essais Du métis identique aux uniques métis et Anniversaire de l’hypothèse (Akoz) ou encore La cour, un local universel dans Paysages fertiles (éditions des Beaux-Arts de La Réunion) ainsi que la postface du texte de la pièce Émeutes de Pierre-Louis Rivière au Théâtre Vollard (Grand-Océan). Il a écrit des textes liés à des oeuvres plastiques installées dans la faculté des Lettres de Saint-Denis de La Réunion dont : « Je rêve, je veille dans la même existence » inscrit au fronton de l’édifice. Il publie Les Garçons dans Kanyar n°1.

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9461 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik