Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Le groupe haïtien Chay Nanm et le Jazzievod

Le groupe haïtien Chay Nanm et le Jazzievod


Le groupe haïtien Chay Nanm prévoit de participer aux festivals d’Outre mer de Paris édition 2011. Le groupe, qui a fait beaucoup parler de lui depuis près de trois ans avec son style musical « Jazzievod », est spécialisé dans les cultures traditionnelles de son pays, notamment le vaudou. Présentation et vidéo de la chanson île Goré.


JPEG - 108.8 ko
groupe haïtien Chay Nanm

Le Groupe Chay Nanm est un collectif de musiciens et d’artistes haïtiens qui met en avant les rythmes traditionnels d’Haïti à travers le jazz. C’est d’un jeune homme répondant au nom de Georges Muller Régis qu’est née l’initiative de la création de ce groupe atypique. Cadet d’une famille monoparentale de cinq enfants, Georges Muller Régis a passé son enfance dans un quartier populaire de Port-au-Prince. Passionné de musique, il intègre l’Ecole Nationale des Arts (ENARTS), la seule école d’arts d’Haïti, où il rencontre Hubert Hypollite et Francky Joseph. En côtoyant les grands de la musique haïtienne, les trois jeunes hommes fondent en mars 2006 le Groupe Chay Nanm.

Le nom Chay Nanm vient de la composition de deux mots créoles haïtiens "Chay" qui signifie beaucoup et "Nanm" qui veut dire âme. En somme, le Groupe Chay Nanm ramène à l’univers plein de vie et coloré de la musique traditionnelle haïtienne pour qui les trois jeunes hommes ont une passion dévorante. La musique haïtienne est en effet réduite à tort au Kompa alors qu’il existe une multitude de rythmes encore bien méconnus. Le Groupe Chay Nanm se donne pour mission d’approfondir et de partager la culture haïtienne telle qu’elle est entièrement.

En étudiant à l’ENARTS, Georges Muller Régis, Hubert Hypollite et Francky Joseph ont notamment beaucoup appris avec "Samba Zao", l’un des fondateurs du mouvement Samba en Haïti dans les années 1970. C’est grâce à cet emblème de la culture haïtienne que les trois jeunes hommes ont pu développer leur capacité de recherche pour apprendre et comprendre tous les rythmes de chaque région du pays. Avec Samba Zao, le percussionniste Jean-Bernard Michel Blain a aussi beaucoup influencé les fondateurs du Groupe Chay Nanm. Assidus et passionnés, ils continuent toujours leurs recherches auprès des anciens et des gardiens du folklore, la tradition orale étant encore bien ancrée dans la société haïtienne.

Le Jazzievod

La marque de fabrique du Groupe Chay Nanm est indéniablement le "Jazzievod", un style que Georges Muller Régis, Hubert Hypollite et Francky Joseph ont inventé en mariant le rythme vaudou et le jazz, leur objectif étant d’assurer la promotion des musiques sacrées du vaudou à travers le jazz. Depuis quelques années, plusieurs artistes haïtiens ont essayé d’allier les rythmes envoutants du vaudou avec des rythmes contemporains comme le reggae ou le rock. Ces expériences ont donné des sonorités intéressantes comme le Vaudou Rock des groupes RAM et Kampèch ou le Vaudou Jazz des groupes Badji et Souf.

Le Jazzievod du Goupe Chay Nanm se distingue de ces rythmes grâce à un gros effort de réadaptation et à une touche d’originalité propre aux trois fondateurs du groupe. Dans le son qui en ressort, on peut entendre les rythmes traditionnels vaudou dans un tempo et arrangement plus moderne, souvent accompagnés de la clarinette. Le succès du Jazzievod réside dans le fait qu’il est peut être à la fois apprécié par un public haïtien et étranger. Influencés essentiellement par de grands percussionnistes haïtiens, les fondateurs de Chay Nanm ont fait en sorte que le tambour soit omniprésent. C’est cet instrument qui infuse les rythmes traditionnels au Jazzievod en apportant sa part d’énergie et d’enthousiasme à la musique du groupe.

Lire aussi : Musique et rythmes d’Haïti

La musique de Chay Nanm

JPEG - 99.8 ko
groupe haïtien Chay Nanm et le Jazzievod

En voulant faire connaitre toutes les facettes de la musique haïtienne, le Groupe Chay Nanm essaie de passer en revue tous les rythmes traditionnels présents sur le territoire haïtien. Ces rythmes sont classés selon les "nanchon", les différentes ethnies qui ont été acheminées de force en Haïti pour y travailler en tant qu’esclaves. Il y a par exemple le rythme Kongo en rapport avec les bantus du Congo, le rythme Nago qui se rapporte aux yorubas du sud-ouest du Nigeria. Au total, Haïti compte 101 de ces nancho. Au fil des années, ces rythmes ont caractérisé les différentes régions de l’île. Dans le premier album du Groupe Chay Nanm intitulé Jazzievod 2009, les rythmes Dahomey et Nago des Gonaïves, Ibo, Mayi et Petro de Port-au-Prince, ont été entendus.

En ce qui concerne les paroles, le Groupe Chay Nanm cherche premièrement à valoriser les chansons traditionnelles haïtiennes en particulier celles liées au vaudou. En effet, cette partie de la culture de l’île n’est pas accepter par la totalité de la population haïtienne. Ainsi, le vaudou est aussi présent dans les chorégraphies du groupe. La danse folklorique et la danse de la cour des cérémonies de vaudou accompagnent souvent les prestations de Chay Nanm. Par ailleurs, les problèmes rencontrés dans la société sont aussi peints dans les paroles du groupe.

Chay Nanm utilise pour la plupart des instruments traditionnels haïtiens. Les percussions ont une place prépondérante dans la musique produite par le groupe. Il y a par exemple le manman tambour, un tambour en peau de vache ou le kata, un tambour à peau de vache joué avec des baguettes. On retrouve aussi des instruments traditionnels comme le tchatcha, l’ogan, le lambi et le rara. Dans le cadre de la fusion que le groupe cherche à faire avec les musiques contemporaines, Chay Nanm utilise aussi des instruments comme notamment la clarinette ou la flute.

L’album Jazzievod 2009

Le groupe a sorti son premier album en 2009. Intitulé "Jazzievod 2009", l’opus comporte 13 titres.

La tracklist : Piste 1 – Wondjale Piste 2 - Bonswa n ap di yo Piste 3 - Boukman Piste 4 - Trans Piste 5 - Lovana Piste 6 - Tigason k ap pase Piste 7 - Minis Azaka Piste 8 - Chay Nanm Debake Piste 9 - Ave Marijo Piste 10 - Kote moun yo Piste 11 - Banda Piste 12 - Jazzievod Piste 13 - Dessalines

Le Groupe Chay nanm s’est fait connaitre en participant à plusieurs évènements culturels et festifs à travers toute l’île et même au niveau international. Il a notamment participé au Festival de la Paix des Jeux de Santons du 8 au 20 juillet 2010 où se sont réunis plusieurs groupes folkloriques venus du monde entier.

Dernièrement, il a déposé une demande pour pouvoir participer aux festivals d’Outremer à Paris. Sera-t-il présent ? En tout cas, c’est une prestation très attendue !

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10390 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik