Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Des nouvelles alarmantes de Guadeloupe

Des nouvelles alarmantes de Guadeloupe


Alors que la situation se durcit sur place et que la mobilisation antillaise a des répercussions à Paris, Murielle, correspondante réunionnaise en Guadeloupe, est sur le point de perdre son travail à cause de l’arrêt de toute activité économique. Voici son témoignage daté du 17 février 2009.


JPEG - 12.8 ko
Image : copie d’écran Actualités vidéo.

Comment a évolué la situation depuis votre dernière interview ?

La société pour laquelle je travaille a dû mettre un terme à ma période d’essai, tout comme pour mon collègue embauché moins une semaine avant moi en décembre 2008. Deux autres collègues en CDD jusqu’à la fin février se verront également au chômage : pas de reconduction des contrats... Mon patron, dans le but de stopper les frais, engage actuellement une procédure de licenciement économique pour lui et une dernière collègue en CDD jusqu’en septembre... En clair, on ferme !

Comment vivez-vous cette situation ?

Entre surprise et compréhension, nous accusons tous le coup et sommes loin d’être les seuls dans cette situation. A priori, nous devrions être réembauchés "si" l’activité économique reprend. Mais pour l’heure, pas question de laisser pourrir la situation : cela fait plus de deux semaines que nous n’enregistrons plus de nouvelles commandes. Impossible également dans une telle situation de faire du recouvrement (entre les interlocuteurs injoignables et ceux qui sont aussi au bord du gouffre financier...).

Quelle est la suite des événements selon vous ?

Personne ne sait quand va stopper le mouvement, qui d’ailleurs s’est vraiment intensifié la nuit dernière avec la propagation de violences urbaines à travers l’île. La tension était palpable mais là, l’insécurité se fait sentir... Les ordures jonchent le sol, les rues sont désertiques. Des manifestants cagoulés bloquent certains accès. Cette nuit, des magasins ont été incendiés. Il serait tant que l’Etat intervienne VRAIMENT avec de VRAIES mesures. Sans cela, on court directement à la catastrophe…

Sur le même sujet, voir aussi :
- L’interview de Murielle datée du 9 février
- En direct du conflit social en Guadeloupe 1
- En direct du conflit social en Martinique
- En direct du conflit social en Martinique 2

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9949 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE