Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Le Cercle des Amitiés Créoles de la Creuse

Le Cercle des Amitiés Créoles de la Creuse


Voici le rapport d’activités 2010 d’une association réunionnaise en métropole. Créé en 1988, le Cercle des Amitiés Créoles de la Creuse a pour objectifs de promouvoir la culture réunionnaise, favoriser les échanges et l’accueil de stagiaires dans le cadre de la mobilité. Face à une situation déficitaire depuis la fin des conventions de partenariat avec Le Conseil Général de La Réunion, l’association poursuit ses actions tout en cherchant un retour à l’équilibre financier.


JPEG - 56.3 ko
Jean-pierre Moutoulatchimy
Jean-pierre Moutoulatchimy, animateur du Cerce Créole dans une école de la Creuse.

Remerciements : Jean-pierre Moutoulatchimy

Du premier objectif à la création du Cercle en 1988 - faire connaître la culture réunionnaise - l’association a évolué au fil des ans vers un projet global dont les trois axes sont inscrits dans les statuts. L’association a pour but de :
- Promouvoir la culture des DOM et notamment de La Réunion (géographie, histoire, littérature, art, artisanat, musique traditionnelle…)
- Favoriser le rapprochement et les échanges entre les départements de la Creuse et de La Réunion dans des domaines divers : culturel, sportif, culinaire…
- Favoriser l’adaptation des stagiaires venant effectuer une formation en Creuse ou en Limousin dans le cadre d’un processus de mobilité

L’association poursuit ses actions de promotion de la culture créole dans de nombreuses manifestations mais aussi dans les écoles, les centres de loisirs, les collèges et lycées, dans les maisons de retraite ou les établissements d’accueil spécialisés. Tout un public découvre, apprend à connaître et apprivoise une autre culture. Ces actions menées par l’animateur permanent Jean-Pierre permettent d’approcher l’histoire, la géographie, l’artisanat, la flore, la musique, le chant, les saveurs… et rencontrent un vif intérêt de tous les publics.

Le CACC est impliqué très largement dans l’animation locale et apporte sa diversité culturelle dans les manifestations du territoire : semaine de lutte contre le racisme, nuits d’été à Guéret, forum associatif, Guéret en scène…

Le Cercle des Amitiés Créoles, à l’origine du projet COOPERATION CREUSE REUNION, initie et facilite les échanges dans divers domaines, social, culturel, économique.

Le Cercle des Amitiés Créoles, c’est aussi l’accompagnement des jeunes stagiaires de La Réunion ou des autres DOM venant effectuer une formation en Creuse. Axe très important de notre projet, le soutien à la mobilité par cet accompagnement individualisé ou collectif contribue de façon considérable à la réussite du parcours des jeunes stagiaires.

L’accompagnement du CACC vient compléter les actions de droit commun et relayer LADOM (ex ANT) dans le département. 30 à 50 stagiaires bénéficient de ce suivi chaque année.

Notre situation fin 2010

 
Face à une situation déficitaire récurrente depuis la fin des conventions de partenariat avec Le Conseil Général de La Réunion, nous avons poursuivi nos actions tout en recherchant un retour à l’équilibre financier.
 
3 secteurs d’intervention s’inscrivent dans le projet associatif :
 
Les animations, assurées par l’animateur sont facturées aux structures permettent d’assurer des ressources à l’association.
 
Les manifestations de type événementiel, sont l’occasion pour les adhérents, de se retrouver, de participer en tant que bénévoles, de profiter des spectacles et autres actions mises en œuvre…
Les ressources liées aux manifestations sont variables.
Pour atténuer les dépenses, nous avons en 2010 regroupé Saveurs et Kreuzéol ; cependant cette manifestation reste déficitaire, les seules recettes étant celles du bar et la vente des spécialités. Pour être dans l’esprit des Nuits d’Eté, les concerts et les animations sont gratuits.
La soirée annuelle nous apporte en général un bénéfice, qui cette année, contribue à l’amélioration de notre situation.

JPEG - 32.7 ko
Jean-pierre Moutoulatchimy
Cours de musique réunionnaise dans la Creuse

L’accompagnement des stagiaires demande une grande disponibilité de l’animateur et implique également les bénévoles.
Ce secteur est totalement lié au soutien des partenaires puisqu’il est générateur de dépenses uniquement : coût de l’animateur, frais de déplacements et autres frais liés à l’accompagnement personnalisé des stagiaires.

LES ANIMATIONS
 
1- Participation à la journée du respect et la découverte des saveurs créoles dans 2 collèges : Martin Nadaud à Guéret et le collège de Bénévent l’Abbaye.

- L’animateur a travaillé avec l’ensemble du personnel de cuisine à la fabrication de menus créoles.
- Mise en place de panneaux montrant la panoplie d’épices, de légumes, de fruits exotiques.
- Temps d’échanges sur les questions concernant leur utilisation, leur préparation et la façon de les accommoder.
 
2- Atelier musical Ecole Primaire de Saint Fiel

La mairie ainsi que le directeur d’école ont fait appel à l’animateur du Cacc pour diriger un projet de classe culturelle et artistique. Ce projet soutenu par la DRAC du Limousin via l’Education Nationale a été réalisé du 16 septembre au 9 décembre 2010. Un atelier musical créole a été mis en place. 6 chansons créoles ont été apprises. C’est un exercice très difficile qui demande une attention particulière, et de la mémoire pour assimiler la prononciation du parler créole, le langage, les rythmes et les chants.

Partant d’une histoire écrite pour la circonstance, relatant la naissance de l’île, ses premiers habitants, sa culture, des chansons ont été introduites.
L’alternance entre diction et chants a été vécue comme un véritable récital auquel les petits acteurs se sont bien pris au jeu
 
Le même jour, s’est déroulé le matin un stage de cuisine avec les parents d’élèves intéressés. 250 samoussas ont été fabriqués, un rougail saucisse, une salade de fruits exotiques frais.
Après la représentation tout le public a dégusté les spécialités dans une ambiance festive.
 
3- Animation musicale créole à la maison de retraite de Royère de Vassivière

Faire découvrir aux aînés un répertoire de musique créole, les faire participer aux chants, aux rythmes, à la danse. Apporte un peu de soleil dans la structure. 3 interventions.
 
4- Atelier musical dans les Mas de Clugnat et du Vernet

Les deux structures ont renouvelé les conventions pour la continuité des ateliers musicaux.
L’animateur intervient les lundi et mardi matin à raison d’une heure à Clugnat et le lundi après-midi à raison de deux heures au Vernet.
Les groupes sont constitués de 8 à 10 résidents, d’un ou deux membres du personnel encadrant et de l’animateur.
L’animation musicale est le support central permettant de : stimuler l’attention, la mémoire, favoriser la relation, l’écoute, faciliter l’expression de chacun au sein du groupe.

Au bout de 3 années d’animation avec les pensionnaires, il s’est instauré un climat d’échanges de partage, de dialogue au travers de la musique.
La direction de ces structures peut palper l’impact de ces séances qui poussent le patient à s’exprimer à sa manière et selon son handicap.
L’atmosphère est plutôt sereine et la participation active, le climat détendu
La communication passe bien entre l’animateur et les pensionnaires ainsi que le personnel encadrant.
 
D’autres Mas ont fait appel à notre animateur, notamment la MAS de St Exupéry et la MAS Bertha Ross à Limoges pour des actions ponctuelles. Les directions réfléchissent pour la mise en place d’ateliers permanents.

LES MANIFESTATIONS

1- KREUZEOL 2010

JPEG - 340 ko
festival KREUZEOL
L’affiche du 1er festival KREUZEOL en 2001

Notre festival de musique traditionnelle Réunion Limousin s’est déroulé les 2 et 3 juillet à l’Espace Fayolle.
Prévu initialement à la salle polyvalente de Guéret mais compte tenu du retard dans les travaux, nous n’avons pas eu d’autre choix que de faire vivre ce 10ème festival à l’Espace Fayolle de Guéret.

Là aussi les travaux sur le parking n’ont pas facilité l’organisation et le déroulement de notre manifestation. Mais avec l’aide particulière de la ville de Guéret et l’implication dévouée des membres de nos 2 associations Hopladéli et CACC, nous avons pu pallier les difficultés d’acheminement du matériel et nous avons tout mis en œuvre pour que Kreuzeol garde toute son âme.

Cette année nous avions convenu de commencer les Nuits d’été de Guéret par notre festival.
Cela nous a permis de proposer en amont des 2 journées une animation spéciale destinée aux centres de loisirs. Ainsi quelques 150 enfants venant de La Souterraine et de Guéret ont pu avoir un aperçu des musiques traditionnelles : présentation d’instruments réunionnais et limousins, démonstration, action impliquant les deux cultures. L’enchantement se palpait dans le public 4/12 ans. Un goûter a été offert à tous les enfants.

Le contenu musical

Pour notre 10ème édition nous avons sélectionné 2 groupes musicaux traditionnels de la Réunion Maloya all star ou Kiltir. Malheureusement ces deux groupes n’ayant pas trouvé assez de dates de concerts (5 minimum), ils n’ont pu répondre favorablement à notre sollicitation. Le CACC connaissant aussi des difficultés de trésorerie a pris l’option de prendre un groupe d’Orléans « ZOREOL » d’une très grande qualité musicale. Les 6 musiciens du groupe ont participé activement à embraser l’Espace Fayolle lors de leurs interventions au cabaret et plus encore lors de leur concert dans la salle de spectacle où la température a triplé.

L’association Hopladéli a choisi le groupe « Tres per dos » composé de 3 musiciens pour un concert dansant. Le groupe a choisi de jouer dans le hall pour avoir un espace de danse qui n’a pas désempli.

Le groupe Faham et Hopladéli se sont amusés tout au long du Festival à faire entendre le métissage des 2 musiques. C’est là que l’objectif de notre festival prend toute sa dimension, rapprocher les deux cultures pour échanger, partager nos différences, harmoniser dans le respect de nos traditions.
Tous les musiciens présents ont ainsi pu goûter à ce mariage musical exceptionnel.

Les danseurs n’étaient pas en reste. La troupe de danseurs réunionnais La Bourbonnaise et les danseurs d’Hopladéli ont eux aussi évolué dans l’échange mélangeant naturellement leurs pas entraînant le public qui n’attendait que ça. Les ateliers de danse ont eu du succès
 
La cavalcade dans les rues de la ville a connu un franc succès. Le groupe « Lou Viroulai do Gaudi » nous a rejoint comme l’an passé pour ce défilé exceptionnel composé de tous les musiciens du Festival, 50 musiciens danseurs.

Partant de l’avenue de la république, traversant le marché Place Bonnyaud, devant la préfecture, le Conseil général, descendant la grand rue, la place du marché jusqu’à Guéret Variétés qui nous a offert à tous le pot de l’amitié. Notre cortège a souvent été salué par des applaudissements et des encouragements mais aussi beaucoup d’étonnement en regardant la composition du groupe.

Cette cavalcade est un moment important de notre manifestation. Elle réunit l’ensemble des musiciens et conforte notre démarche de métisser les deux cultures. Elle favorise la connaissance des êtres entre eux pour mieux composer ensemble.

Les spécialités culinaires

Il a été proposé tout au long du Festival un bar et des spécialités. Tout a été fabriqué chez notre restaurateur Thierry Donniou par une équipe de bénévoles.
Au menu : samoussas, bouchons, bonbons piments, achard de légumes, rougail saucisses, cari de porc, haricots…
Ceux qui ont goûté se sont régalés.
Dans la salle du bas un marché de fruits légumes artisanat, produits fumés, appréciés par les visiteurs.
 
Mais dans l’ensemble le public était moins nombreux que l’an passé.
Le choix de la date, début des vacances scolaires, en est peut-être la cause. Les travaux n’ont pas arrangé les choses.
Néanmoins tout s’est très bien déroulé, l’esprit de notre festival a été respecté. Les concerts ont attiré quelques 200 à 300 personnes. La chaleur qui régnait dans la salle en a repoussé un certain nombre !
 
Les bénévoles : issus des 2 associations, une quarantaine de bénévoles ont travaillé à la préparation, puis au déroulement du festival.
Cette implication amicale est la preuve qu’il y a un réel désir de travailler ensemble, de mettre en valeur les 2 départements et continuer à construire cette passerelle entre la Creuse et La Réunion par des projets communs tel que KREUZEOL.
 
- SOIREE CREOLE DU 20 NOVEMBRE
 
Notre soirée annuelle créole s’est déroulée dans l’Espace André Lejeune fraîchement terminée. Au programme, menu créole, spectacle de danse afro caribéen, orchestre de danse.
La nouvelle conception ne permet pas de cuisiner, aussi nous avons du confectionner les plats chez notre ami et partenaire Thierry Donniou à Dun le Palestel.

Tout le matériel vaisselle, couverts, verres, a été mis à disposition par Thierry. Michel et Thierry ont assuré et supervisé le service à l’assiette, Patricia et son équipe complétée par les bénévoles du CACC ont assuré le service à table.

L’orchestre composé de Daniel Nugent à la guitare, François Coréa à la basse, Daniel Egouy à la batterie, Grace Eugénie au chant, Olivier aux percussions et Jean-Pierre au chant et à la guitare accompagnement.

A part quelques soucis dus à la nouvelle technique de la salle, cela s’est bien passé. Thierry Richer à la technique, Martial Heneuche à la console lumière ont très bien assuré leur rôle.
Le groupe de danse a fait une bonne prestation, la qualité des danses, les costumes ont satisfait le public.

Un bémol cependant, le public avait du mal à voir le spectacle. En effet ceux qui étaient au fond de la salle étaient obligés de se lever et le limiteur de son cassait un peu la cadence du déroulement
Ce qui nous amènera à réfléchir à une nouvelle disposition, mais ce ne sera pas facile
Néanmoins, l’ensemble de la soirée s’est bien déroulé, les gens sont partis tôt.
Une bonne équipe de bénévoles a assuré le rangement, la vaisselle en fin de soirée.
Le reste s’est fait le lendemain dès 9 heures.
 
Pièce de théatre par la Compagnie paroles

La Compagnie Paroles nous a fait l’honneur et le plaisir de venir jouer leur pièce « Un amour de Petite Dame » à la salle de la Providence à Guéret
Cette pièce traite de toutes les problématiques du vieillissement
Jouée par 2 acteurs Denis et Martine dans une interprétation qui ne laisse pas indifférent, le sujet est traité de telle manière qu’il nous évoque une réalité à la fois inquiétante et positive face à la vieillesse.
Pendant une heure 15, nous sommes tenus en haleine, tant le jeu de rôle est intéressant et émotionnel

Le CACC en partenariat avec la Bibliothèque de la Creuse s’est occupé de toute l’organisation de cette manifestation
L’entrée était gratuite et nous avons compté 67 personnes à la représentation.
 
- L’ACCOMPAGNEMENT DES STAGIAIRES

TOTAL STAGIAIRES : 43 DONT 16 DE LA REUNION
 
Depuis le 1er janvier accompagnement des stagiaires arrivant des DOM au centre AFPA de Guéret et poursuite de l’accompagnement de ceux arrivés antérieurement et toujours présents.

Rencontres, écoute, aide matérielle, orientations, selon leurs besoins :
Cela va de l’achat de fournitures : literie, ustensiles de cuisine, aide aux démarches, faire des courses, repérage dans la ville, orientations selon les problématiques qu’ils rencontrent, transport à tout moment pour aide à la recherche de stages pratiques ou pour leur réalisation effective concernant les stagiaires du centre AFPA.

4400 kms effectués en 2010 :
- Transport sur les lieux de stage pratique
- Courses démarches
- Visites
- Regroupement autour d’un repas par petits groupes, à l’Aire des Monts de Guéret

· Participation aux activités de l’association

· Utilisation des moyens techniques de l’association (téléphone, ordinateur, imprimante, internet…)
 
· Accompagnement des stagiaires assistants sociaux de l’IRTS de La Réunion
 
Du 1er avril au 3 juillet 2010, 8 stagiaires de l’IRTS de La Réunion sont venus effectuer un stage pratique en Creuse pour 7 et à Limoges pour une
Ces stagiaires ont bénéficié d’une aide particulière. Le CACC a tout mis en œuvre pour que leur séjour se déroule agréablement.

Aide matérielle : nécessaire cuisine, linge de literie, repassage..
Accueil à l’aéroport, transport pour démarches, courses…
Découverte de la ville du département et d’autres sites hors département
Sortie organisée à Padirac Rocamadour, Collonges la Rouge en compagnie des autres stagiaires de l’AFPA et de quelques adhérents.
Regroupement autour de repas. Suivi permanent.

Visite des stages : accompagnement de la formatrice Marie Viney venue de La réunion sur les lieux de stages afin de faire un bilan avec les responsables des institutions et les stagiaires.
 
Le Conseil Général assure le suivi technique des stages, une réunion mensuelle avec les formateurs et les stagiaires est organisée.
 
Les futurs assistants sociaux ont souligné la qualité du suivi dont ils ont bénéficié lors de leurs séjours à Guéret.
 
Depuis l’arrivée du 1er stagiaire Philippe en septembre 2000, le nombre de jeunes en mobilité n’a cessé d’augmenter jusqu’en 2009.
En 2010 nous constatons une diminution du nombre de stagiaires orientés vers la Creuse.
Originaires pour la plupart de La Réunion, mais aussi de la Guyane, la Guadeloupe, la Martinique et de Mayotte, de Wallis et Futuna.
Pour tous les nouveaux arrivants que nous accueillons, le soutien du CACC est un élément important facilitant leur adaptation.
 
Moins nombreux en 2010, mais nécessitant davantage de présence et de disponibilité.
Au-delà du soutien matériel et logistique, l’animateur, à l’écoute des stagiaires, a été souvent sollicité pour dénouer des relations conflictuelles, a organisé des temps d’échanges autour de repas pour désamorcer des inquiétudes ou des coups de « blues ».
 
Une augmentation sensible des déplacements notamment pour la recherche de stages et le transport.

- LES ADHERENTS

Plus de 190 personnes sont connues dans notre fichier « adhérents ».
La moitié cotise régulièrement, les autres de façon plus ponctuelle. Si tous les adhérents versaient leur cotisation, l’apport financier serait conséquent. Il convient de s’interroger sur leurs attentes, les moyens de les fidéliser et les mobiliser.
 

CONCLUSION

 
Nous nous retrouvons fin 2010 dans la même incertitude quant au devenir de notre association.
La fin de la convention Creuse Réunion, la réforme des collectivités locales, l’évolution des demandes de subventions vers des critères très « normatifs » ne sont pas faits pour envisager l’avenir sereinement.
Cependant nous ne baissons pas les bras et restons mobilisés.
 
Les enjeux liés à notre intervention nous semblent toujours d’actualité, la nécessité de la mobilité, l’accompagnement des stagiaires, le soutien du lien social sont autant de facteurs justifiant le maintien de nos actions.
 
Nous avons la volonté de poursuivre notre engagement dans notre rôle d’initiateur de projets en s’appuyant sur les manifestations que nous mettons en place, sur les échanges nés de ces évènementiels ainsi que dans notre mission d’accompagnement, contribuant ainsi à l’image de terre d’accueil et d’espace de vie de notre département et de notre région.
 
L’équilibre entre nos financements propres, le bénévolat, et les subventions doit être recherché.

L’action de l’association ne peut se réduire à une simple offre de prestations. Le projet associatif n’aurait alors plus aucun sens.
Nos adhérents soutiennent le projet global et doivent pouvoir se retrouver au sein d’actions où ils peuvent s’impliquer ou simplement participer.
Le soutien des partenaires reste essentiel pour que le projet global de l’association puisse perdurer.


Plus d’informations sur les enfants de la Creuse

Lire aussi :
- Petite histoire des enfants réunionnais déplacés en métropole
- Le témoignage d’enfants de la Creuse (interviews Réunionnais du monde)

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9466 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik