Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Le festival Fenua Zambrokal labellisé 2011 Année (...)

Le festival Fenua Zambrokal labellisé 2011 Année des Outremer


Programmé les 28, 29 et 30 avril 2011, le 1er festival Fenua Zambrocal d’échange entre la Polynésie et la Réunion a été labellisé dans le cadre de "Année des Outremer 2011". Initié par la réunionnaise Mathilde Pépin, il verra les artistes Alex Sorrès et Yaelle Trulès débarquer bientôt à Tahiti, pour un festival axé sur le mélange musical entre deux îles.


JPEG - 671.6 ko
Fenua zambrocal

Mathilde Pépin, Directrice artistique : "Le projet Fenua Zambrokal est né à l’île de la Réunion, en Novembre 2009, dans un souci d’échanger et de confronter deux cultures très riches.
Car une culture ne peut qu’évoluer grâce aux rencontres avec d’autres traditions et pays.

Un festival basé sur l’échange culturel entre la Polynésie Française et l’Océan Indien.

Le nom du festival se rapporte à deux mots d’origines différentes.
FENUA, qui signifie en Tahitien, la Terre, le pays.
Le ZAMBROKAL est un mot issu du Créole Réunionnais, qui, culinairement, est un mélange de riz, de safran et de pommes de terre.
Plat particulièrement apprécié lors du traditionnel pique nique dominical à la Réunion.

JPEG - 13.2 ko
Mathilde Pépin

Le FENUA ZAMBROKAL est un mélange de goûts artistiques en Terre Polynésienne.
Le choix s’est porté sur ces deux peuples pour leurs similitudes culturelles, leur
attachement semblable à leurs traditions respectives, à leurs îles.

Ce festival est avant tout un projet humain, où la curiosité pousse les regards artistiques vers les liens ultra marin et le métissage.
FENUA ZAMBROKAL a la chance d’avoir une marraine tout à fait à l’image du concept.

Ilhame Paris, jeune chanteuse Franco-Maghrébine, donne la couleur au festival avec ces relents soul, tout en douceur.
Elle vit entre Los Angeles et Paris et apporte au festival une touche internationale".

L’échange

L’idée est de permettre à des artistes de la réunion de travailler en échange culturel avec des artistes de culture différente sur une résidence artistique d’une semaine.

Ainsi, d’exporter des artistes de l’Océan Indien en Océanie afin de promouvoir la culture réunionnaise hors Océan indien et permettre aux Polynésiens une transmission de leurs savoirs.

Le résultat de ce travail unique va donner naissance à un festival.
Première expérience pour l’équipe organisatrice, n’ayant qu’un seul objectif : La création musicale originale via ces rencontres, et l’exportation de la culture Réunionnaise.

Cet échange, d’une grande richesse culturelle, va donner lieu à une ouverture musicale, artistique pour tous les protagonistes.
Ouverture d’esprit, nouveaux horizons professionnels, découverte de sons inconnus.

Tous les artistes sortiront riches de nouvelles expériences qui ne peuvent qu’influencer leurs recherches sonores et artistiques.
FENUA ZAMBROKAL
Aspire à ouvrir des portes ultra marine, et ne surtout pas les refermer.
La pérennisation du festival est essentielle.

Côté Réunionnais

Le Fenua Zambrokal invite deux artistes en pleine ascension sur l’île.

JPEG - 9.3 ko
Yaelle Trulès

Yaelle Trulès

Cette demoiselle a grandi dans le milieu théâtral et musical, car son papa est un des fondateurs d’une des plus reconnues des compagnies théâtrales de la Réunion : le Théâtre Vollard. Elle a joué dans plusieurs comédies musicales, dont le Roi Lion, en Allemagne. Elle sort tout juste son premier album, « salon de Thé ».

JPEG - 6.7 ko
Alex Sorrès

Alex Sorrès

Dans la longue tradition des troubadours à la verve éclairée, Alex dévoile la face cachée du maloya par un rap où le flow aventureux perce les travers de la société îlienne. Bercé dans sa jeunesse par les héros américains et français du hip-hop, le trublion Réunionnais a été touché en plein coeur par la mythique scène locale du maloya et du séga, son grain de voix trouve un écrin naturel dans le chant en créole.

La marraine : Ilhame Paris

Le festival a choisi d’avoir pour sa première édition, une marraine.
Nous avons élu à l’unanimité Ilhame Paris, jeune artiste Française de soul tout en douceur.
Fenua Zambrokal a été séduit par la douceur de la personne, la chaleur et la sincérité de la voix, et par la beauté du projet d’Ilhame.
L’artiste travaille actuellement sur la sortie de son album, autour d’un concept de réalisation de voeux à qui achètera l’album, celui qui sera l’élu. Ilhame nous transporte dans un univers irréel.

Ilhame sera là en soutien aux artistes, pour leur faire partager son expérience de la scène internationale, et bien entendu pour ouvrir le bal au premier jour de festival. Elle sera accompagnée de son ingénieur du son et Dj.
Elle se tiendra à l’entière disposition des artistes. Elle sera la pour répondre à leurs questions et les guider dans leurs choix artistiques pendant le festival.

Côté Polynésien

Le festival invite le plus grand nombre d’artistes à venir travailler en résidence avec nos artistes réunionnais.
L’organisation à voulu mettre l’accent, pour cette première édition, sur la nouvelle « vague » d’artistes.

Les musiciens Polynésiens sélectionnés sont des artistes montants, mais dans une démarche artistique professionnelle et encore en recherche.
Le festival ne mise pas sur des « têtes d’affiches » mais sur des artistes en devenir. Cela va donner lieu a un travail très riche, où les artistes vont se succéder les uns après les autres.

Les styles musicaux vont être mélangés, les repères oubliés, afin de s’ouvrir à une créativité plus importante.
Pour ne pas cloisonner les rencontres et privilégier un artiste plus qu’un autre, l’organisation est désireuse d’ouvrir le travail à une pléiades de musiciens locaux.

Le festival va donc axer sa programmation locale sur l’effet de surprise pour le public, puisque l’accent est mis plus sur des rencontres que sur des mises en valeur d’un seul artiste.
De nombreux invités seront présents.
Des noms (connus ou moins) apparaissent déjà…
Scoop ?
Fenua Style, Branscombe, Samuel Tekehu, Fenua’R band …..

Le blog
Fenuazambrokal.blog4ever.com

Lire aussi : Mathilde Pépin, 31 ans, assistante de production à Tahiti

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10504 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik