Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Plus de 4 500 emplois supplémentaires créés en (...)

Plus de 4 500 emplois supplémentaires créés en 2005



Sur les 6 924 postes créés dans les quatre Dom en 2005, 4 527 l’ont été à la Réunion. Selon l’enquête annuelle de l’Unedic, l’outre-mer tire son épingle du jeu en terme de création d’emplois, principalement grâce au dynamisme de l’économie réunionnaise. Tandis que l’emploi salarié a progressé de 0,7% en France, la hausse s’élève à 2,4% pour l’outre-mer et 3,8% pour la Réunion, ce qui porte l’effectif salarié de notre île à 124 127 personnes. Si tous les grands secteurs sont concernés par les créations, c’est sans surprise le BTP qui tire la croissance de l’emploi salarié à la Réunion.

Source : Flash Info AD Réunion Septembre 2006

Le marché de l’emploi poursuit sa mutation…

Les statistiques 2005 des ASSEDIC révèlent le BTP est actuellement l’un des principaux moteurs de la création d’emplois à la Réunion. Sur les 124 127 salariés répertoriés l’année dernière dans le secteur privé, 15 218 relèvent du secteur de la construction, soit une progression de 12 % par rapport à 2004. Les secteurs des transports (+ 7%) et des services aux entreprises (+ 6%) participent également à la progression globale. Seul le secteur « éducation – santé - action sociale » enregistre une baisse des effectifs de 1 %. 16 205 établissements se répartissent ces salariés. 84 % d’entre eux ont moins de 10 salariés. Les 2 % des établissements qui ont plus de 50 salariés, embauchent près du tiers des salariés de l’île. La taille moyenne est de 7,7 salariés par établissement, contre 7,5 en 2004.

… en s’orientant un peu plus vers le Tertiaire

Selon les chiffres de l’Insee, 80% des Réunionnais travaillent désormais dans le secteur tertiaire. En 2005, la population active de l’île a atteint 309 000 personnes. Le taux d’activité était de 53,4% de l’ensemble de la population en âge de travailler.

Des créateurs d’entreprises jeunes et bien formés

Les études menées par l’Insee et l’Observatoire du Développement de la Réunion dressent le profil des créateurs d’emploi réunionnais : jeunes, souvent sans emploi et titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme supérieur. Plus de 40% des créateurs ont ainsi créé leur entreprise parce qu’ils étaient au chômage, un taux supérieur de 10 points à la moyenne nationale. Le taux de survie au bout de trois ans est de 55% et les hommes sont trois fois plus nombreux que les femmes à tenter l’aventure. Dans le secteur de l’artisanat, 51% des créations d’entreprises sont le fait de demandeurs d’emploi et 17% de érémistes. Dans les deux cas, la création d’entreprise a permis à ces porteurs de projet de créer leur emploi.

Source : Flash Info AD Réunion Juin 2006

La productivité de la Réunion comparable à celle de la Métropole

Pour combattre les idées reçues, l’Agence de Développement de la Réunion a décidé de réaliser une étude comparative Réunion/métropole sur les niveaux de productivité du travail et du capital. L’étude a été conduite par KMPG et Run Conseil sur 200 bilans d’entreprises réunionnaises et normandes, et au travers d’entretiens qualitatifs. Le constat est clair : La Réunion n’a rien à envier à une région métropolitaine (Basse-Normandie). Le taux d’absentéisme y est plus faible (2% contre 5%), et un salarié y dégage une valeur ajoutée un peu supérieure (49 000 € contre 48 000€). En matière de rentabilité du capital, le système de défiscalisation est indispensable pour réduire l’écart de départ entre La Réunion et la Métropole. Principal obstacle : l’insularité qui oblige les entreprises à constituer des stocks importants et la concurrence en matière touristique.

Source : Le Comité de pilotage de l’étude a associé la Région, l’Université, l’ADIR, l’IEDOM, l’AFD et l’AD.

Un taux de croissance deux fois supérieur à la moyenne nationale

Entre 1993 et 2002, La Réunion a été la région française qui a connu la plus forte croissance (+ 4.3% net par an contre 2.3% en métropole) . Une étude réalisée par l’INSEE, l’IEDOM et l’AFD montre que la croissance a été tirée par la hausse du pouvoir d’achat des Réunionnais et par plusieurs nouveaux facteurs : un marché intérieur développé et diversifié, un fort investissement des entreprises (1/4 de la valeur ajoutée produite a été investi entre 1997 et 2001) et une hausse des exportations (+7.6% par an). En matière de recettes extérieures, le tourisme arrive en tête (385 M€ en 2004), devant le sucre. Par ailleurs, l’économie s’est fortement tertiarisée : les services contribuent à 84% de la valeur ajoutée réunionnaise (contre 75% en métropole).

Source : Flash Info AD Réunion Décembre 2005

Record français de la création d’entreprise

En constante progression depuis 1999, le taux de création d’entreprises à La Réunion est le plus élevé de France. En 2004, 5 332 entreprises ont été créées dans l’île, principalement dans les secteurs du commerce (44%) et des services (35%). Les activités de services, et notamment les prestations informatiques et les services aux personnes, sont les premiers bénéficiaires de cette progression constante.

Source : Flash Info AD Réunion Octobre 2005

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9770 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik