Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > 1001 Célébrités > HERSANT Patrick dit Philippe.

HERSANT Patrick dit Philippe.



Président de sociétés, né en 1957 à Rouen (Seine- Maritime). Fils de Robert Hersant, magnat de la presse, décédé en 1996, et d’Aline née Duclos, épousé en secondes noces. Marié à Valérie née Guyard. 2 enfants (Sébastien, Adrien). Ti’nom : Philippe ou Filou (surnom réservé à sa mère). [Filiation : Robert, dit le papivore, éditeur de presse et propriétaire notamment de L’Auto Journal, France-Soir, L’Aurore et du Figaro]. Scolarité dans la très chic école privée d’enseignement international des Roches, en Normandie, « aux côtés de jeunes princes et d’héritiers » C’est son frère Jacques, l’aîné d’une fratrie de huit enfants, formé professionnellement pour cette tâche, qui devait assurer la succession de Robert Hersant, leur père. Son décès à l’âge de 51 ans en a décidé autrement et la partie presse de la donation-partage est allé à son frère Philippe. Il a été formé en passant par tous les postes d’un quotidien, de la rédaction à l’imprimerie, des Nouvelles de Falaise à Nord-Eclair ou du Havre Libre, avant que son père ne lui confie la direction de Centre-Presse, quotidien régional du Massif Central. Directeur, puis présidentdirecteur général de France-Soir (1978-1987), il échoue à redresser la barre du quotidien parisien. Il fait alors un “stage” à la tête du quotidien France-Antilles, passage obligé pour ceux qui veulent faire carrière dans le groupe, avant de devenir le PDG de la société du même nom (1985). En 2004, lors de la reprise par le Groupe industriel Marcel Dassault de 87% des actions détenues par les héritiers Hersant, le groupe France-Antilles se détache de la transaction portant uniquement sur la Socpresse (Groupe Figaro, suppléments TV, Paris- Turf et presse quotidienne régionale), ce qui lui permet de continuer à diriger ses structures de presse désormais baptisées GHM, Groupe Hersant Média. Président du conseil de surveillance de GHM (composé de quatre pôles : la presse payante en métropole avec 31 titres, la télévision avec ses 7 “Antennes locales” (réduites à 5 en 2008), la presse gratuite et 318 l’Outre-mer avec France Antilles, La Dépêche de Tahiti, Les Nouvelles de Tahiti, Les Nouvelles Calédoniennes, France-Guyane), il a démissionné en août 2009 pour prendre la présidence du directoire du Groupe Hersant Média à la suite du départ du président de cette entité, Frédéric Aurand. A la Réunion : En 1987, il prend 35% du capital du quotidien Journal de la Réunion à la société Cazal SA à la faveur d’une augmentation de capital. Une opération qui lui permet d’entrer au conseil d’administration du périodique créé par Henry Cazal en et présidé alors par Phlippe Baloukjy, avant d’en contrôler entièrement le capital. En mai 2009, il se défait de l’affaire en la vendant au commerçant Abdul Cadjee, en gardant toutefois une participation minoritaire évaluée à 40% du capital.

Autres

Suivant la tradition paternelle, il n’accorde pas d’interviews, ne commente pas ses opérations à la presse et fuit les photographes Il gère son groupe de presse depuis la Suisse romande où il est résident à Genève.

Autres

Il gère des participations en Suisse romande, notamment une participation majoritaire dans le groupe Filanosa, éditrice du quotidien suisse la Côte et Nautisme Romand, dans le groupe Rhône Média comprenant notamment Le Nouvelliste, ainsi que dans la Société Neuchâteloise de Presse, propriétaire de L’Express de Neuchâtel et de L’Impartial de La Chaux-de-Fonds, la télévision locale Léman Bleu, une société de productions et de prestations audiovisuelles Freestudios, mais surtout les Editions suisse holding, « la structure à travers laquelle il conquiert méthodiquement la Romandie », selon la Lettre A (20 juin 2008). Le chiffre d’affaires de Groupe Hersant Média était évalué à 900 millions d’euros en 2008 (contre 926 millions en 2007) pour un résultat net négatif. Sa fortune personnelle a été chiffrée à 700 millions d’euros en 2008 par le magazine Challenges.

Source : Jérôme l’archiviste - Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

Commander la version Pdf de "1000 Célébrités de la Réunion" pour 12 euros

Créer une alerte mail sur ces mots clés

Mots-clés : Média , Suisse , Guyane
Auteur : 1001 Portraits - janvier 2014

Partez à la découverte des 1 001 célébrités !
OU ?
 
QUOI ?
QUI ?
COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9790 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik