Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Actualités > Le créole réunionnais, langue régionale la plus (...)

Le créole réunionnais, langue régionale la plus utilisée dans les Dom


Plus de la moitié des
natifs de la Réunion parlent uniquement
le créole, ce qui
en fait de loin la langue
régionale la plus utilisée
dans les départements
d’Outre-mer selon une étude de l’INSEE. Durant
l’enfance, huit Réunionnais
sur dix ne parlaient
que créole. Les Réunionnais
ne parlant que français
sont peu nombreux (8%)
et sont généralement plus
jeunes et issus de milieux
plus aisés.
Le bilinguisme, peu
fréquent durant l’enfance,
est pratiqué aujourd’hui
par 38 % des Réunionnais
âgés de 16 à 64 ans.


JPEG - 26.3 ko
créole à la Réunion

Parler créole est particulièrement répandu à La
Réunion, bien plus que dans les autres départements
d’Outre-mer selon l’INSEE. La grande majorité des Réunionnais
ne parlaient ainsi que créole durant leur
enfance : c’est le cas de huit personnes sur dix
parmi celles âgées aujourd’hui de 16 à 64 ans
et nées dans le département. Celles qui ne parlaient
que français sont rares (8 %), de même que
les bilingues (11 %). À La Martinique ou en Guadeloupe,
les créolophones exclusifs sont minoritaires,
puisque respectivement 17 % et 29 % des
natifs ne parlaient que créole à l’âge de 5 ans.

Cependant, les anciennes générations sont plus
fortement imprégnées par la pratique du créole
que leurs cadets. Neuf Réunionnais de plus de 50
ans sur dix déclarent n’avoir parlé que créole à
la maison enfant, et bien que cette pratique soit
moins fréquente chez les jeunes, elle reste toutefois
prépondérante : 70 % des moins de trente ans
ont vécu la même situation. À l’âge adulte, la pratique
exclusive du créole perdure, puisque 53 %
des Réunionnais ne parlent encore aujourd’hui
que créole dans la vie de tous les jours.

Géographiquement, les créolophones habitent
plus souvent dans les Hauts de l’île, la moitié
d’entre eux déclarant y avoir vécu enfant.

Les natifs réunionnais qui ne parlaient que français
chez eux durant leur enfance sont très minoritaires
(8 %).
Ces personnes ont vécu leur enfance dans
des familles moins nombreuses, puisque les deux
tiers comptaient moins de quatre enfants. Ils habitaient
plutôt dans les Bas.

Tandis que la langue pratiquée dans le cadre familial
durant l’enfance était pour 81 % des Réunionnais interrogés le
créole seul, ils ne sont plus actuellement que 53 % à ne parler
que créole dans la vie de tous les jours. La proportion de
personnes parlant français et créole a quant à elle fortement
augmenté : 38 % des Réunionnais parlent aujourd’hui les deux
langues dans leur vie de tous les jours contre 11 % lorsqu’ils
étaient enfants.

La trajectoire de la langue parlée est en partie liée au niveau
d’étude, la langue utilisée pour les études étant le français.
Ainsi, ceux qui ont fait des études parlent français (ou créole/
français), tandis que ceux qui ne parlent que créole sont souvent
les moins diplômés.

Source : Etude INSEE "Le créole encore très largement majoritaire"

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9770 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik