Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Sébastien Millécamps, créateur de l’agence "Les pieds (...)

Sébastien Millécamps, créateur de l’agence "Les pieds sur terre" à Paris


Riche de sept ans passés à promouvoir la Région Réunion et d’une formation de trois ans en tant que comédien au Conservatoire de La Réunion, Sébastien Millécamps a créé un cabinet de coaching et de formation à Paris. A 37 ans, il accompagne des personnalités dans leur communication, leur image et leur performance professionnelle.


JPEG - 9.3 ko
Sébastien Millécamps

Pouvez-vous vous présenter SVP ?

Sébastien Millécamps, 37 ans, créateur de "LES PIEDS SUR TERRE", Cabinet de Conseil et solutions originales pour la formation, le coaching et les séminaires depuis 2005 à Paris. J’accompagne notamment des personnalités publiques et des entreprises de La Réunion et du monde, dans leur impact et leur conviction en situation de communication, J’ai eu en charge la Communication de la Région Réunion, sous Margie Sudre et Paul Vergès.

Racontez-nous votre parcours.

Je suis né en France. J’ai vécu à St Paul, puis au Bois de Nèfles Ste Clotilde, dann péï zanana. C’est une conjonction de facteurs qui m’ont fait quitter l’île : envie d’ouvrir mes horizons professionnels et démarche personnelle. Mais si j’ai quitté La Réunion physiquement, j’y retourne en moyenne deux fois par an travailler ou retrouver mes proches. A Paris, une bonne partie de mes amis et partenaires de travail sont réunionnais.

Quels objets de la Réunion avez-vous apporté dans vos valises ?

Mes souvenirs, mes amis, et toute cette richesse culturelle et humaine que je partage désormais à travers mes séminaires. La Réunion, c’est une source. Et puis tous ces objets auxquels je suis attaché pour leur valeur affective : les livres sur lesquels j’ai travaillé parfois, notamment "La Réunion des Musiciens" ou "Maloya la pa nou la fé", les vidéos de nos représentations avec la classe d’art dramatique du Conservatoire, mes instruments de musique, etc.

Comment se sont passés vos débuts en métropole ?

Je suis arrivé à Paris un 1er novembre et j’ai eu l’impression de vivre dans un tunnel noir et sale pendant des mois... Au bout de deux ans, j’ai fais un rêve : je pleurais en conduisant sur les routes de St Philippe. Mon passager, mon ami Seb Folin, me disais "Mais Seb, ce n’est plus chez nous". Et je pleurais ! Après deux ans, je pleurais donc encore, et je commençais seulement à faire le deuil.

Parlez nous de votre travail.

J’ai dirigé l’atelier de coaching et de training d’animateurs Téle du groupe IMCA (TF1, M6, France 2, Canal +, La Française des Jeux). Je suis coach, formateur, conseil en image pour journalistes et animateurs TV, personnalités publiques et politiques (Ministère de l’Intérieur, Conseillers Régionaux, Maires), managers ; « expert en image et image de soi » pour l’Association du Progrès en Management. Enfin, j’ai créé et je dirige Les Pieds Sur Terre, où j’accompagne des personnalités et des entreprises dans leur impact et leur conviction en situation de communication.

Quels sont vos projets ?

Je vais venir animer des séminaires en début d’année 2010 à La Réunion, créer un centre de yoga et de ressourcement dans la sud de la France, et fonder une famille cosmopolite. Je me marie, en août, dans le Colorado aux Etats-Unis ! En présence d’amis Réunionnais qui font le déplacement. C’est beau !

Que vous apporte cette expérience de mobilité ?

La mobilité, c’est l’ouverture, la découverte de l’autre et donc de soi... Même si la Réunion me manque : l’énergie du volcan, de l’océan, des amitiés profondes et la simplicité de coeur des Réunionnais au quotidien.

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

L’heure est au renouvellement du modèle de développement de La Réunion. Nous avons des atouts - et même de l’avance parfois - et nous devons les mettre en avant, notamment dans le domaine des énergies renouvelables. La facteur humain et la formation des hommes reste la clé.

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours ?

Certains ont encore l’image "cocotier", tant pis pour eux. Je tâche, à mon humble niveau, de faire davantage connaître la réalité de notre île. Je pense que l’image de la Réunion a évolué dans le bon sens et que les Français la connaissent davantage, notamment sur sa dimension "diversité".

Vous même, quel est votre regard sur la région où vous vivez et ses habitants ?

Le bonheur est à construire là où l’on se trouve et il n’y a pas de bons ou de mauvais endroits, habitants, etc. C’est en soi qu’il faut trouver la ressource et créer son monde en fonction de ses valeurs. J’avoue qu’à Paris, c’est pas tous les jours simple... Cela oblige à se dépasser parfois.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

Ils savent très bien ce qu’ils ont à faire et ils le font. Les jeunes Réunionnais s’ouvrent et ils ont bien raison. L’essentiel est de pouvoir rentrer de temps en temps, ou à terme. Car qui est ou se sent de La Réunion aura toujours en lui la nostalgie et le besoin du pays.

Le profil de l’agence Les pieds sur terre

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9779 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik