Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Pascal Samy, 29 ans, chanteur de séga en région (...)

Pascal Samy, 29 ans, chanteur de séga en région parisienne


C’est ce qu’on appelle une double vie. A côté d’un métier très sérieux (responsable back-office à la Société Générale) obtenu après une Maîtrise d’économie à la Sorbonne, Pascal n’a jamais mis de côté ses ambitions musicales. En 1997, alors que lui et son groupe se font une place sur la scène musicale réunionnaise, le choix difficile entre musique et études se pose. Finalement, la raison l’emporte et l’artiste choisit de s’envoler pour Paris.
En 2000, après un bref retour à la Réunion où il est difficile d’avoir un emploi stable, Pascal prend la lourde décision de revenir dans la capitale. Il travaille dans une banque internationale et en parallèle, enchaîne les spectacles accompagné désormais des danseuses de la troupe "Les Fleurs des Iles". Auteur compositeur interprète, il sort un maxi CD, « Y mette à moin », puis un album, « Coz kréol ». Il participe également à d’autres productions : Toulou, CG Prod, Piros…


JPEG - 27.8 ko
Pascal Samy

Racontez-nous votre parcours.

"Je suis originaire de Saint-André, d’un milieu plutôt modeste. Après un Bac S au lycée Amiral Bouvet de Saint-Benoît, j’ai passé un Deug de sciences éco à l’Université de la Réunion. J’ai quitté l’île au départ pour les études, puis une seconde fois parce qu’il n’y avait pas de débouchés à la Réunion. Après un poste de gestionnaire back office au Crédit Agricole Indosuez, je travaille depuis 2004 comme responsable à la Société Générale".

Quels sont vos projets ?

"Actuellement je prépare un single pour la métropole et un titre pour une compilation à la Réunion. Je réalise en même temps un single de RnB pour un artiste africain et un titre de Zouk Love pour Rubicolor. Je projette aussi de partir en voyage aux Etats-Unis".

Qu’est-ce qui vous manque de la Réunion ?

"Beaucoup de choses… Le soleil, la famille, les amis, la nature, les samoussas, les carris de ma grand-mère, les salades de fruits bien fraîches avec piments, les limonades COT, les bouchons, les siestes dans le jardin, le bruit de la rivière… et les pizzas du camion « Pizza Marina » (rond point centre ville de Saint-André) !"

Que vous apporte l’expérience de la mobilité ?

"Une ouverture d’esprit, une situation sociale et économique correcte, la possibilité en étant à Paris d’être au cœur de l’actualité culturelle, la facilité de voyager partout dans le monde, et aussi l’immense plaisir de retourner à la Réunion de temps en temps".

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de la Réunion ?

"C’est un regard assez défaitiste… Aujourd’hui, je ne vois pas comment la Réunion pourra se sortir de cette situation socio-économique autrement que par une vraie révolution politique qui viendrait des Réunionnais eux-mêmes ! Trop de choses doivent changer et simultanément : la classe politique, la « sur-prime » salariale des fonctionnaires qui déséquilibre fondamentalement l’économie, la politique sociale qui doit être adaptée à la démographie locale… La Réunion ne joue pas assez avec ses atouts : tourisme, richesse du relief, artisanat, vanille, produits locaux qui plaisent beaucoup aux métropolitains, etc. On reste encore trop timide dans un marché mondial où il faut être agressif et ambitieux !"

JPEG - 61.3 ko
Pascal Samy

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours ?

"Avantages : 1) Le côté « zen » et non stressé caractéristique des gens du soleil 2) Le fait de venir de loin et d’avoir une culture différente donne du recul dans cette « jungle » parisienne ! Inconvénients : 1) Les préjugés métropolitains sur les gens des îles : paresseux, assistés… 2) Le fait d’être perpétuellement considéré comme « un Français de seconde zone » (propos retranscrit à l’identique !)".

Avez-vous des contacts avec des Réunionnais ?

"La majorité des gens que je vois sont réunionnais ! Il s’agit souvent de personnes que j’ai connu sur l’île et que j’ai retrouvé, souvent par hasard, en région parisienne. Il y a aussi des nouvelles personnes que je rencontre lors de mes différents spectacles : artistes, organisateur de soirées…"

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

"Il y a deux types de personnes : celles qui ne connaissent rien et qui confondent la Réunion avec les Antilles, et les autres qui ont une très belle image de notre île parce qu’ils y sont allés ou parce qu’ils ont vu des reportages souvent bien faits sur la Réunion !"

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

"Je pense qu’un passage de quelques années en métropole ouvre l’esprit et donne beaucoup de recul pour l’avenir. Ici, on apprend à se débrouiller seul et tout le monde est à égalité : na pi papa et na pi momon pou fé tout’ zafèr pou ou ! La rénion na trop demoune y tourne en rond parce que lé p’ti et ou na point toujours les moyens fé sak ou na envie … Alors y fo bougé pou woir aussi cossa néna lot coté et pou ète pli fort kan ou reviens la rénion !"

Que pensez-vous du site Réunionnais du Monde ?

"Très bonne initiative qui permet aux Réunionnais expatriés de transmettre leurs différentes expériences aux plus jeunes ! Cela permet aussi de montrer que tout est possible à condition de s’en donner les moyens. Ti pas ti pas na arivé ! Tiembo ensemb’ ! Larg’ pas…"

www.pascalsamy.com

Lire aussi : Pascal Samy : photos d’un concert de séga à Paris (septembre 2012)

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9770 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik