Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Pascal Kryl, directeur de l’agence de pub JWT à (...)

Pascal Kryl, directeur de l’agence de pub JWT à Madagascar


Après plusieurs années dans la communication à la Réunion, Pascal quitte l’île pour ouvrir l’agence JWT à Madagascar. A 45 ans, ce publicitaire représente la plus importante agence de communication globale des Etats-Unis. L’entreprise américaine a choisi de s’implanter sur la Grande Ile en juin 2008, avec pour objectif d’ouvrir progressivement l’enseigne dans tout l’Océan Indien.


JPEG - 69.7 ko
Pascal Kryl

Racontez-nous votre parcours.

« Après plusieurs années passées à Sainte-Clotilde, je me suis installé à Saint-André pour me rapprocher de mon principal client : la distillerie de Savanna. En juin 2008, je deviens « general manager » de l’agence de communication la plus importante des Etats-Unis, JWT, à Madagascar. Stratégiquement, l’entreprise américaine a considéré qu’il fallait d’abord s’implanter sur la Grande Ile pour rayonner ensuite dans la région. La filiale JWT Madagascar a pour vocation d’ouvrir l’enseigne JWT dans tout l’Océan Indien.

Que représente cette nouvelle fonction dans votre carrière ?

« Du renouveau et surtout un nouveau défi, même si j’avais déjà vécu à Madagascar de 1998 à 2002. Mais je ne cache pas que la Réunion me manque, le rhum Savanna et tous mes amis bien sûr ! En passant, je fais un petit clin d’œil à la cuisine réunionnaise des amis et des bonnes auberges mais aussi aux petites barquettes dans les camions bars. »

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours professionnel ?

« L’avantage principal est une meilleure professionnalisation voire même une sorte d’internationalisation de mon cursus professionnel. En matière d’agence de publicités, la Réunion dispose d’une très forte et performante concurrence pour un département français. »

Quel est votre regard sur la situation socioéconomique de l’île ?

« Mon regard est sans crainte vers l’avenir. On peut toujours s’épuiser à critiquer tout ce que l’on veut, mais globalement la Réunion fonctionne très bien. Venez à Madagascar, vous vous rendriez compte à quel point la Réunion a de nombreux atouts. »

Est-ce que vous arrivez à comprendre cette société malgache ? Qu’est ce qui venant de la Réunion vous paraît :

« - Proche : La Réunion a plus de point commun avec Madagascar qu’avec aucun autre pays du monde.
- Compréhensible : tout, à condition de ne pas arriver en pays conquis, de garder de l’humilité et de se souvenir de notre histoire profonde.
- Eloigné : le coût du billet d’avion : démesuré compte tenu de la distance.
- Surprenant : tout ce que ce pays peut vous apprendre, dans la mesure où on a envie de l’écouter.

Quelle est l’image de la Réunion à Madagascar ?

« La Réunion est toujours perçue à Madagascar comme la première porte vers la France. Mais, elle est aussi symbole de contraintes administratives draconiennes que je trouve parfois, injustes. »

Comment voyez-vous l’évolution de Madagascar dans les dix prochaines années ?

« Madagascar est le vrai centre de notre région de l’Océan Indien. Une île très importante qui naturellement retrouvera sa véritable place. Il est prévu 20 millions d’habitants d’ici 2020. On parle même de 40 millions d’ici 2035 ! Ce pays est promu à un rôle capital dans notre région et à un développement considérable. Je pense que c’est la mondialisation qui est en cours, et non des politiques individuelles. Alors que La Réunion ou Maurice peinent à se trouver de nouvelles limites pour se développer, Madagascar a un potentiel de croissance démesuré. Reste qu’il faut venir à Madagascar pour travailler, non pour croire à un eldorado qui vous attend comme le messie. Et encore moins pour penser que l’on va donner des leçons à tout le monde, comme le font trop souvent les étrangers qui viennent s’installer ici ».

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes réunionnais ?

« L’Océan Indien doit être solidaire. Nous avons tous besoin les uns des autres. Avant d’aller regarder en France ou à l’autre bout du monde, on ferait mieux de voir dans notre région de l’Océan Indien s’il y a quelque chose à faire. »

Gaëlle Malet, Etudiante en journalisme à Info-Com

JPEG - 2.2 ko
Info Com Réunion

Témoin des événements dramatiques qui ont eu lieu à Madagascar début 2009, Pascal Kryl tient un blog qui a pour but d’informer sur la situation dans le pays. En savoir plus

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9937 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik